PRG, Primaire Citoyenne : Retour en photos sur la visite de Sylvia Pinel dans le Tarn

Publié le par Vincent GAREL

 

Retour sur la visite de Sylvia Pinel (Députée, Vice-présidente du PRG) à Albi dans le cadre de la campagne de Jean-Michel Baylet

au Primaire Citoyenne :

 

DSC02166

 

Michel Albarede, Sylvia Pinel et Vincent Garel, à la rencontre de la FNATH 81 qui défend les victimes du médiator dans le Tarn

 

DSC02167

 

 

DSC02178

Visite de l'Eco-quartier du Séquestre.

 

DSC02176

Michel Albarede, Sylvia Pinel, Gerard Poujade (Maire du Sequestre) et Vincent Garel

 

 

 

 

Albi. Sylvia Pinel en campagne pour le candidat du PRG

primaires (source ladepeche.fr)

La députée Sylvia Pinel a visité l'éco-quartier du Séquestre avec Gérard Poujade le maire et secrétaire fédéral du PS, Michel Albarède et Vincent Garel. / Photo DDM Emilie Cayre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fédération tarnaise du PRG est en campagne pour son candidat Jean-Michel Baylet. Hier, la députée du Tarn-et-Garonne Sylvia Pinel était à Albi .

La campagne pour les primaires citoyennes aborde sa dernière droite. Hier, Sylvia Pinel, députée PRG du Tarn-et-Garonne, est venue à Albi défendre la candidature de Jean-Michel Baylet, le président des Radicaux de gauche, qui participe à ce scrutin face à cinq candidats socialistes. Invitée par la fédération tarnaise du PRG, l'élue a rencontré des représentants de la Fnath (Fédération des accidentés du travail et handicapés) qui défend les victimes du Médiator. Sylvie Pinel s'est ensuite rendue au Séquestre pour découvrir le projet d'éco-quartier. « La fédération du Tarn se mobilise pour cette campagne. Nous faisons des propositions pour le développement durable. C'est dans ce cadre que nous avons pensé à visiter l'éco-quartier » indique Vincent Garel, le président de la fédération du PRG. Entourée de Michel Albarède conseiller général et de Bruno Crusel, animateur du cercle des Radicaux d'Albi, Sylvia Pinel a rappelé quelques-unes des idées phare de Jean-Michel Baylet : « Nous sommes les seuls à avoir un programme différent des socialistes. Les deux débats télévisés l'ont montré avec des propositions sur l'Europe fédérale, le soutien à l'économie locale et aux PME. Notre candidat est aussi le seul à prendre position sur des sujets de société forts. »Et de citer le droit au mariage des homosexuels.

Sylvia Pinel souligne que le PRG a été le premier à appeler à l'organisation de primaires à gauche dès 2005. « Nous participons à ce débat avec l'ambition ensuite de faire gagner la gauche en 2 012 » indique la députée.

Vincent Garel indique de son côté que le PRG « ne veut pas revivre ce qui s'est passé en 2002. Il faut l'unité à gauche. On regrette que les autres partis de gauche n'aient pas participé aux primaires citoyennes. »

 

Publié dans INFOS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article